Qu’est-ce qu’un Label ?

Les labels sont les marques de garantie d’une qualité d’un produit. Ils sont délivrés par des organismes certificateurs agréés par l’Etat, sur la base d’un cahier des charges public (français ou européen).

Il en existe 6 en France :

Les Appellations d’Origine Contrôlée (AOC) : désignent un produit qui tire son authenticité et sa typicité de son origine géographique.

Les Appellations d’Origine Protégée (AOP) : désignent un produit qui tire son authenticité et sa typicité de son origine géographique. 

désigne un produit qui bénéficie d’un lien à un territoire et d’une notoriété mais dont toutes les phases d’élaboration ne sont pas nécessairement issues de la zone géographique éponyme.

La Spécialité Traditionnelle Garantie (STG) : a pour objet de protéger la composition traditionnelle d’un produit, ou un mode de production traditionnel.

Le Label Rouge garantit qu’un produit possède un ensemble de caractéristiques lui conférant un niveau de qualité supérieure par rapport aux produits similaires.

L’Agriculture Biologique est un mode de production agricole spécifique assurant qu’un ensemble de pratiques agricoles sont respectueuses des équilibres écologiques et de l’autonomie des agriculteurs. Visant à la préservation des sols, des ressources naturelles, de l’environnement et au maintien des agriculteurs, l’agriculture biologique est souvent considérée comme un ferment de l’agriculture durable. L’engagement en Agriculture Biologique est une démarche individuelle du producteur, du transformateur ou du distributeur. En savoir + sur le site de l’INAO

Les principes et valeurs de la bio sont de :

  • Permettre aux sols de conserver leur fertilité naturelle
  • Privilégier l’autonomie des exploitations agricoles
  • Etablir des relations directes avec les consommateurs
  • Fournir des produits de qualité
  • Respecter l’environnement

Pour cela, le cahier des charges bio prévoit :

  • L’interdiction d’utiliser des produits chimiques de synthèse (pesticides et engrais), des OGM* ou des produits issus d’OGM
  • De préserver et augmenter la fertilité des sols par la rotation pluriannuelle des cultures
  • Le respect du bien être animal : condition dans les bâtiments, accès obligatoire aux extérieurs…
  • L’interdiction des traitements allopathiques préventifs et des facteurs de croissance et d’acides aminés de synthèse